Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Guillaume Payen-Ascone

Directeur Artistique

Guillaume est né dans le nord de la France en 1989. Il se forme dans une premier temps à l’école du Centre Chorégraphique National de Carolyn Carlson à Roubaix. Durant son parcours, il danse dans les créations de Thomas Lebrun, Carolyn Carlson, Larrio Ekson, Thomas Duchatelet, Dominique Desessart, Jean Guizerix, Cyril Viallon et Isida Micani.

Il intègre le Junior Ballet du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il traverse différentes esthétiques chorégraphiques comme celles de Christine Bastin, Jean Alavi et de Paul Taylor. Il participe au projet Stèles pour La Nuit des Musées du Louvre avec le Centre Chorégraphique National de Basse Normandie sous la direction de l’époque d’Héla Fattoumi et Eric Lamoureux. Après Paris, il intègre le Ballet Junior de Genève dirigé par Patrice Delay et Sean Wood.  Il danse les pièces d’Alexander Ekman, Kirsten Debrock, Patrick Delcroix et Guilherme Botelho. Il participe également à l’inauguration du Tram de Meyrin avec la Cie Alias et traverse le répertoire de Ken Ossola et Itzik Gallili.

Départ pour l’Israël, il danse pour la Kamea Dance Company dirigée par Tamir Ginz. Il obtient très vite des rôles majeurs dans les créations de Uri Ivgi et Johan Greben, Or Abuav et Eyal Nahum. Il participe à des laboratoires de recherches chorégraphiques avec le Kibbutz Contemporary Dance Company et prend des cours de technique GAGA auprès du Batsheva Dance Company.

En tant que chorégraphe, Guillaume Payen-Ascone se lance dans la création d’une esquisse de solo Instant de Songe déjà commencé en Israël dans le cadre de plusieurs représentations en région PACA.

Installé à Dinan depuis 2017, il s’attache à développer des projets en milieu scolaire et en particulier dans les quartiers prioritaires. Il commence son partenariat avec la Mairie de Dinan en participant à un projet pédagogique soutenu par le Ministère de la Culture, C’est Mon Patrimoine 2017. Il fonde la Cie Alpha-Oméga en 2018. Il crée de nombreux projets in-situ et prend très vite l’initiative d’écrire un programme d’intervention « Et si on dansait » destiné à des publics spécifiques. Il commence une première création, en vision quadri frontal en 2021, Par-delà nos corps, s’ouvrent les frontières.

En 2022, il sort lauréat de la formation Labo #2 « de la forme solo au projet collectif » par le Pôle Chorégraphique de l’Abbaye de Royaumont dirigé par Hervé Robbe. Cette même année, il décide de refonder la compagnie sous un nouveau nom, Cirrus Dance Company avec de nouveaux projets créatifs.